Immobilier: les prix vont baisser en France en 2020, selon S&P

Mis à jour : nov. 3

L’agence de notation américaine, qui a analysé 10 pays, prévoit qu’il faudra attendre 2022 pour un regain des prix immobiliers.


Je vous fait un retour sur des articles que j'ai lu aujourd'hui.


C’est le sujet «tabou» en immobilier en ce moment. Les prix vont-ils baisser cette année? Beaucoup préfèrent attendre avant de se prononcer, d’autres n’hésitent pas à annoncer des baisses allant de 5% à 15% selon les régions. Cette chute paraît inévitable pour Henry Buzy-Cazaux. Ce spécialiste de l’immobilier depuis près de 30 ans appelle les professionnels du secteur à «dire la vérité»dans une tribune aux Échos. Nous en saurons déjà un peu plus à la fin du mois: les notaires,qui s’attendent eux à une flambée des prix à Paris sur la base des avant-contrats, feront le point le jeudi 28 mai sur la situation du marché dans la capitale et en Ile-de-France.





En attendant, S&P, qui a passé au crible 10 pays, vient de publier sa propre analyse pour l’Europe. Et le verdict est sans appel: les prix vont baisser quasiment partout sauf en Suisse, seul pays à ne pas enregistrer la moindre baisse (voir ci-dessous). «Des propriétaires seront forcés de vendre, d’autres n’auront pas les moyens d’acheter. Et même s’ils le peuvent, ils reporteront leur achat. Néanmoins, nous n’anticipons pas de chute brutale des prix immobilier en Europe», analyse S&P. Les mesures de prise en charge des salaires mis en place par les différents gouvernements vont «limiter les pertes d’emploi et de revenus [...], contenant la pression sur les prix immobiliers», estime l’agence de notation américaine.

Mais les reculs restent très limités: entre -0,7% pour les Pays-Bas et -3,5% pour l’Irlande. Quid de la France? La diminution devrait être de 1,4%, après avoir grimpé de près de 4% en 2019. Une légère correction, identique à celle attendue pour la Belgique et quasi similaire à celle de l’Allemagne (-1,2%). En revanche, le marché immobilier britannique fait partie des plus mal lotis (-3%).



Scénario en «U»


Bref, ce scénario confirme les anticipations délivrées ici ou là. Il devrait s’agir d’une simple correction. L’autre question est la suivante: va-t-elle s’amplifier dans le temps? S&P répond que non. Parmi les 10 pays scrutés, seulement cinq resteront dans le rouge en 2021. Et encore, il s’agit, pour la plupart, plus des quasi-stabilités que des fortes baisses. En 2022, tous les marchés devraient tous, à l’exception de l’Italie, retrouver le chemin de la croissance, avec des hausses de prix entre 2,5% et 6%. Autrement dit, avec ce délai pour faire remonter les prix, c’est un scénario en «U» qui est privilégié par l’agence de notation américaine.


Potentiellement donc un bon moment pour acheter si on à l'argent "cash"???


A vous d'en juger.


5 vues

Pour ne pas manquer de mes nouvelles. N'oubliez pas de souscrire à la NEWSLETTER!

Vivre la vie qui t'inspire grâce au Marketing de réseau immobilier

Copyright 2019 www.clementgoetgheluck.com, www.madataire-immo.com tous droits reservés. Politique de confidentialité.

  • Icône sociale YouTube
  • Facebook Social Icône